Publicité

à LA UNE

SUISSE
Sans peur, mais avec reproche
 
SCIENCES
L’alimentation sous la loupe des chercheurs
MARKETING
Tourisme: engouement pour les étoiles
 
INNOVATION
Medtech et biotech résistent au franc fort
ENTREPRISE
Passer en société anonyme, indispensable pour les investisseurs
 
SUISSE
Le syndrome de l’arrosoir

AFFAIRES à Suivre
SUISSE  PARU DANS REFLEX
PARU DANS L'HEBDO  INNOVATION
INVESTIR  PARU DANS HéMISPHèRES

LES PLUS LUS depuis un mois
1
PRESSE
Les leçons du Washington Post
 2
SUISSE
Se débarrasser d'Oskar, ou la quadrature du cercle
3
ZOOM
Start-up, la méthode russe
 4
SUISSE
Donald Trump et les clandestins genevois
5
SANTE
Des parents de plus en plus épuisés
 6
ENTREPRISE
Ces Français qui choisissent la Suisse pour lancer leur société

Réseaux sociaux
 

TECHNOPHILE

Commenter  Imprimer  Envoyer
telescripteurDIMANCHE 08 MAI 2005
…miroir vieillissant… espionnes en bakélite… chemise wifi…
Tous les nouveaux objets futés remarqués cette semaine: c'est l'hyper-revue de presse de Largeur.com.
Par Largeur.com

Miroir vieillissant

Vous buvez, fumez, ne faites pas de sport et vous voulez savoir à quoi vous ressemblerez dans cinq ans? Le nouveau miroir digital vous le montrera, et pourrait même vous encourager à changer de style de vie.

Prenant en compte vos habitudes alimentaires, vos mouvements et vos heures de sommeil, le miroir sait tout de vous et ne laisse rien passer, même la plaque de chocolat prise au vol dans l’armoire de la cuisine.

Accenture Technology Lab a récemment sorti son système de télévision relié à des caméras et un ordinateur que le détenteur installe à son domicile. Après avoir capturé son image actuelle et l’avoir filmée durant plusieurs jours, le miroir digital reflètera le corps vieilli de cinq ans. Intransigeant.

Espionnes en bakélite

La haute surveillance dans les magasins peut se faire de façon extrêmement discrète et élégante avec une nouvelle technologie venant tout droit du Japon. Des mannequins intelligents, inventés par Flower Robotics, peuvent ainsi vous espionner à l’intérieur d’une grande surface. Leur utilé n’est pas seulement sécuritaires Ces mannequins se livrent aussi à l’espionnage économique puisqu’ils repèrent quel type de client vous êtes, votre âge approximatif, votre sexe, et identifieront la marque des sacs que vous avez dans la main. Ils attirent d’autant plus l’attention qu’ils peuvent se mouvoir, imitant à merveille les gestes des top modèles.

Pop-up urbain

Des boutiques nomades en plexiglas, plantées sur le trottoir pour une journée avec leur vendeur et leur néon tapageur… Ces pop-ups urbains redoublent d’efficacité lors d’événements à thème dans les grandes villes. Une boutique de haute couture a profité d’utiliser ce concept lors de la Fashion Week à New York. Son vendeur ne proposait qu’un seul modèle de vêtement par jour, à prendre ou à laisser.

Menus comestibles

Déchirer le menu pour le manger est chose commune dans le restaurant asiatique Moto, à Chicago. Grâce à son papier en pousses de soja et en purée de pommes de terre, grâce aussi à son encre à base de fruits et légumes, le cuisinier Homaro Cantu peut proposer à ses clients de déguster les plats version papier mâché directement sur le menu.

L’inventeur compte développer une patente pour en faire un redoutable outil marketing, intégrant des pages de pub comestibles dans les magazines.

Chemise wifi

Les ondes émises par les nouvelles technologies ne sont plus invisibles. Une chemise dont les boutons de manchettes s’illuminent lorsque l’on s’approche d’un point wifi a été développée par le chercheur allemand Richard Etter.

Ces chemises, commercialisées par la société AwareFashion, permettent au détenteur de connaître à tout moment quelles options virtuelles s’offrent à lui (wifi, réseau de téléphonie mobile, etc), et quels appareils sont enclenchés autour de lui. Cette technologie est, de plus, totalement intégrée dans une poche du vêtement. Elle n’entache donc ni le look ni le bien-être.



Commentaires via Facebook



  

© 1999 - 2017 Largeur.com, toute reproduction interdite