Publicité

à LA UNE

MEDIAS
Les télés locales dans la tourmente
 
ENTREPRENEURIAT
Se réinventer après la vente de son entreprise
MAGAZINE
Gonzo journalisme: le génie économique de Vice Media
 
INTERVIEW
«Je suis un peu plus libre que d’autres de dire ce que je pense»
SUISSE
Quand il ne restera que la lutte à la culotte
 
SOCIETE
Excès d’empathie

AFFAIRES à Suivre
SUISSE  PARU DANS REFLEX
PARU DANS L'HEBDO  INNOVATION
INVESTIR  PARU DANS HéMISPHèRES

LES PLUS LUS depuis un mois
1
SANTE
Des médicaments télécommandés
 2
ENTREPRISE
Des vacances à volonté
3
ARCHITECTURE
Les maisons de demain
 4
CHINE
Dans la cité des buildings géants
5
ALIMENTATION
Soylent, la communauté des buveurs de poudre
 6
BUSINESS
"Le corps humain se vend en pièces détachées"

Réseaux sociaux
 

TECHNOPHILE

Commenter  Imprimer  Envoyer
conseilLUNDI 11 OCTOBRE 1999
Savoir vivre et téléphone mobile: dix règles de politesse élémentaire
Comment utiliser un portable avec élégance? En suivant les consignes ci-dessous.
Par Marco Kalmann

Dans le train, à table où après le cinéma, les usagers de téléphones mobiles doivent respecter quelques règles de bienséance élémentaire. Dix suggestions de Largeur.com.

1. Pendant un repas
Ne jamais déposer son téléphone allumé sur la table: c’est un affront que vous faites aux convives. L’attitude la plus polie consiste à l’éteindre ostensiblement avant le repas. Vous pouvez même joindre la parole au geste et dire «j’éteins mon appareil»: c’est un signe de considération. Si vous attendez un appel vraiment important, il vaut mieux avertir votre entourage. Quand la sonnerie retentit, vous dites «excusez-moi» et vous vous retournez avant de répondre. Mieux: vous vous levez et faites en sorte que la conversation téléphonique soit aussi brève que possible. De retour à table, vous dites «excusez-moi». C’est le minimum.

2. La sonnerie
Quand vous sélectionnez la sonnerie de votre portable, évitez à tout prix de choisir les versions électronisées des tubes du classique (sélection RTL) genre Toccata de Bach, ouverture de Guillaume Tell et autres Carmen. C’est une insulte aux grands compositeurs. Le sommet de la vulgarité est atteint par la musique du film «Titanic» en version «orgue Bontempi» remixé par Motorola.

3. Face à face
Votre téléphone sonne alors que vous discutez en tête à tête avec quelqu’un. La politesse voudrait que vous rejetiez l’appel, mais cela n’est pas toujours possible. S’il n’y a vraiment aucune autre solution, alors excusez-vous, retournez-vous et répondez en proposant à votre correspondant de le rappeler un peu plus tard. Au cas où la conversation téléphonique se prolonge, éviter de regarder la personne qui attend. Rien n’est plus humiliant que de se retrouver face à quelqu’un qui vous observe en parlant à un autre.

4. Ça coupe
Quand vous utilisez votre mobile, essayez toujours de prévenir une éventuelle rupture de réseau: «Je suis dans le train, si ça coupe je te rappelle plus tard.» Après une interruption inopinée, rappelez, même beaucoup plus tard, en vous excusant.

5. En sortant du cinéma
Le film est terminé, des dizaines de spectateurs sortent de la salle et rallument prestement leurs téléphones mobiles. Ne faites pas comme eux: ils ont l’air ridicule. Ils démontrent leur soumission au réseau, leur dépendance téléphonique ainsi qu’un certain mépris envers leurs compagnons. Par politesse envers la personne qui vous a accompagné au cinéma, abstenez-vous d’allumer votre portable en sortant de la salle, ou alors, faites-le discrètement.

6. Dans les transports publics
Vous êtes assis, seul, dans un bus ou train. Votre téléphone sonne. Vous pouvez répondre, mais de grâce, ne parlez pas trop fort. Si vous vous trouvez face à quelqu’un qui hurle dans son mobile, montrez-lui que vous l’écoutez et acquiescez à la fin de ses phrases: vous verrez, il finira par baisser la voix.

7. En marchant
N’oubliez jamais que votre voix est haletante quand vous téléphonez en marchant. Votre interlocuteur croira que vous êtes ému, que vous sanglotez ou que vous frôlez la crise de nerfs. Dites-lui que vous marchez, vous éviterez ainsi les malentendus.

8. «L’abonné mobile ne peut être atteint»
Ne reprochez jamais, jamais, à un abonné d’avoir éteint son appareil. C’est son droit le plus strict. Laissez un message sur sa boîte vocale et demandez-lui de vous rappeler si nécessaire, mais évitez les messages du style «Qu’est-ce que tu fous? J’ai essayé de te joindre toute la journée». C’est impoli.

9. L’oreillette
L’oreillette, qui connaît un grand succès auprès des hommes d’affaires, ne dispense pas d’être discret et élégant. Le sommet du mauvais goût - constaté à Telecom - consiste à laisser pendouiller en permanence le fil le long de son oreille.

10. «T’es où?»
Inévitable lorsqu’on appelle un ami sur son mobile: le «T’es où?» d’introduction. Préférez la tournure plus polie: «Est-ce que je te dérange?», qui provoquera souvent le même résultat: «Non: je suis dans le train/bus/aéroport/dans la file pour acheter les billets». C’est plus poli. Car s’il ne veut pas préciser sa localisation, le correspondant pourra au moins choisir de ne pas répondre.



Commentaires via Facebook



  

© 1999 - 2014 Largeur.com, toute reproduction interdite