Publicité

à LA UNE

RECHERCHE
Une nouvelle révolution génétique
 
SCIENCES
Carence d’«Eurêka» au féminin
SUISSE
Pour vingt balles, t’as rien
 
SOCIETE
Toxicodépendance parentale: les enfants s’en sortent rarement indemnes
TRAVAIL
Les chefs d’entreprise face aux revendications religieuses
 
DESIGN
L’entreprise qui donne vie aux robots

AFFAIRES à Suivre
SUISSE  PARU DANS REFLEX
PARU DANS L'HEBDO  INNOVATION
INVESTIR  PARU DANS HéMISPHèRES

LES PLUS LUS depuis un mois
1
INNOVATION
L’exode des start-up européennes
 2
PUBLICITE
La tentation du marketing honnête
3
SANTE
Alzheimer: le casse-tête des chercheurs
 4
SECURITE
A l’hôpital, les virus peuvent aussi être informatiques
5
SPORT
La start-up vaudoise qui s’invite sur les terrains de la NBA
 6
DESIGN
Le bois entre dans l’ère technologique

Réseaux sociaux
 

TECHNOPHILE

Commenter  Imprimer  Envoyer
exclusifLUNDI 11 DÉCEMBRE 2006
Genève, capitale mondiale de la sécurité en 2007
Le canton de Genève accueillera une conférence internationale sur la sécurité en 2007. Une information exclusive du magazine Reflex, lancé par Largeur.com et l’EPFL, et dont le premier numéro sort aujourd’hui dans les kiosques romands.
Par Largeur.com

Une grande conférence internationale sur la sécurité aura lieu à Genève en 2007. Co-organisée par les autorités cantonales, Palexpo et les sociétés genevoises Wisekey et MCI Group, cette conférence réunira des personnalités mondiales spécialisées dans les nouvelles menaces et les solutions technologiques qui visent à les prévenir.

L’ancien ambassadeur suisse Daniel Stauffacher, l’un des artisans du Sommet mondial sur la société de l’information, prendra la tête de l’organisation de cette réunion qui aura lieu à la fin de l’année 2007, mais dont la date exacte n’a pas encore été arrêtée.

«Nous voulons rassembler des gens qui n’ont que peu l’occasion de se rencontrer, afin d’évoquer les aspects tant technologiques que politiques et économiques de la sécurité, explique Daniel Stauffacher. Genève pourrait devenir un centre mondial de réflexion sur les risques futurs.»

De fait, la Suisse romande rassemble déjà de nombreuses entreprises de pointe spécialisées dans les technologies de sécurité, qu’elles soient en rapport avec le cryptage, la biométrie, la vidéosurveillance ou encore l’identification par puces RFID, comme l’explique le magazine Reflex, dont le premier numéro sort aujourd’hui dans les kiosques.

Publié par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et Largeur.com, ce nouveau magazine trimestriel s’est donné comme mission de raconter comment la science et l’innovation transforment notre quotidien. Chaque numéro de Reflex contiendra un dossier spécial sur un thème en rapport avec l’actualité technologique, ainsi que plusieurs articles sur les grands enjeux liés à la science et l’innovation.

Le magazine est publié en deux versions, en français et en anglais.

Le premier dossier de Reflex est donc consacré à la sécurité high-tech, un domaine auquel les pays occidentaux consacrent des budgets de plus en plus importants, et où la Suisse se forge une réputation d’excellence.

L’organisation à Genève d’une conférence internationale sur la sécurité en 2007 doit encore renforcer la réputation du pays dans ce domaine.

——-
Lire aussi le site du magazine Reflex.



Commentaires via Facebook



  

© 1999 - 2017 Largeur.com, toute reproduction interdite